Actualités immobilières

Choisir une assurance pour les meubles d’une location meublée

assurance pour les meubles d'une location meublée

De quelle façon choisir une assurance pour les meubles d’une location meublée ?

Les meubles d’une location meublée représentent un budget important. Vous avez dû investir dans du mobilier pour que le locataire puisse y dormir, y manger et y vivre dans des conditions décentes. En cas de dégradation par votre locataire ou une tierce personne, que prévoient les assurances pour vous indemniser ? Souscrire un contrat d’assurance pour une location meublé est-il obligatoire ? Pour vous prémunir en cas de problème, voici tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance de votre location meublée.

Souscrire un contrat d’assurance pour une location meublée est-ce obligatoire ?

Depuis la loi Alur du 26 mars 2014, les locataires dont la résidence principale est un logement locatif meublé sont dans l’obligation de souscrire un contrat d’assurance habitation. Ce contrat doit inclure à minima : une garantie responsabilité civile et risques locatifs.  Il est ainsi couvert en cas d’incendie, de dégât des eaux, d’explosion ou des dommages causés à des tiers.

Concernant les obligations du propriétaire, rien ne vous oblige à assurer votre logement sauf si ce dernier se situe dans une copropriété. Cependant, il est préférable de souscrire un contrat d’assurance qui peut venir compléter les garanties de votre locataire.

Choisir d’assurer les meubles d’une location meublée

Même si la caution d’un logement peut vous dédommager pour remplacer les meubles d’une location meublée, un contrat d’assurance peut vous protéger. Vous pouvez assurer votre mobilier contre les dégradations que peut commettre votre locataire ou tout autre sinistre. Pour une indemnisation rapide et juste, il est conseillé de conserver toutes les factures de vos meubles. Elles serviront de justificatifs pour l’expertise réalisée par votre assureur.

A lire également :  Faut-il repeindre un logement en location avant de déménager ?

Quel contrat souscrire pour le propriétaire ?

Pour protéger votre bien locatif et ses occupants, vous pouvez souscrire un contrat d’assurance habitation PNO-bailleur (Propriétaire Non Occupant). Cette assurance vous protège en cas de sinistre important (vol, incendie…) dans les cas où la responsabilité de votre locataire n’est pas engagée ou si votre logement est vacant. Elle peut également couvrir les dommages causés à votre locataire ou à ses biens. Si votre plomberie est défectueuse et provoque une fuite d’eau détériorant le téléphone portable de votre locataire, l’assurance peut prendre à sa charge le remboursement d’un nouveau téléphone.

L’étendue des garanties et le prix de cette assurance multirisque habitation dépend de vos besoins. Vous pouvez demander une couverture supplémentaire pour les meubles d’une location meublé. Elle s’applique en cas de vol, de vandalisme, d’incendie ou autre sinistre pouvant les détériorer.

Quel contrat souscrire pour le locataire ?

Le locataire doit souscrire au minimum un contrat avec une garantie responsabilité civile et risques locatifs. A défaut, le propriétaire ou l’agence immobilière responsable du bail peuvent résilier votre contrat de location ou refuser de le signer. Toutes les formules incluent ces deux closes. Cependant, vous pouvez souscrire un contrat d’assurance multirisque habitation pour bénéficier d’autres garanties. Il est recommandé de souscrire à une assurance pour les meubles d’une location meublée si ces derniers ont une grande valeur comme un piano ou un tapis de course.

Souscrire un contrat d’assurance pour une location meublée saisonnière

Dans le cas où vous louez votre logement pour une courte durée, une assurance location saisonnière est conseillée. Le locataire changeant régulièrement, le contrat le plus adapté est « pour le compte de qui il appartient ». Tous les locataires sont couverts. Vous n’avez pas l’obligation de demander un contrat d’assurance pour chaque séjour. N’hésitez pas à contacter votre assurance, certains contrats d’assurance multirisque habitation ont déjà des clauses prévues à cet effet.

A lire également :  Le marché immobilier de Grasse : les tendances

Si vous êtes locataire d’un meublé saisonnier, pensez à vérifier si votre contrat habitation comporte une garantie villégiature. Cette garantie permet de bénéficier d’une assurance habitation pour votre logement meublé pendant vos vacances. Elle peut être demandée avec un avènement au contrat si vous en avez besoin.