Actualités immobilières

Louer quand on est boursier : panorama des aides au logement

louer quand on est boursier

Le logement est le poste de dépense le plus important pour un étudiant. Il représente 40 à 50 % de ses ressources mensuelles selon la fédération des associations générales étudiantes. C’est tout particulièrement le cas pour les étudiants boursiers qui ne peuvent pas compter sur un coup de pouce financier important de la part de leur famille.

Les aides de la Caisse d’Allocations Familiales, la garantie Visale, l’avance LOCA-PASS®, le Fonds de Solidarité pour le Logement et les aides locales sont là pour aider à louer quand on est boursier.

Aides de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF)

Si vous êtes boursier, vous pouvez bénéficier d’une aide au logement versée par la Caisse d’Allocations Familiales, pour régler le montant du loyer et des charges durant l’année universitaire.

Pour définir correctement le budget que vous pouvez consacrer au paiement du loyer et effectuer votre recherche de logement en conséquence, le mieux est de réaliser une simulation en ligne sur le site de la CAF. Vous connaîtrez le montant de l’aide au logement à laquelle vous avez droit. Les plafonds de revenus à ne pas dépasser dépendent du type de logement, du loyer et de vos ressources des 12 derniers mois (salaires, bourses…).

Les indemnités de stage ne sont pas comprises dans le calcul des revenus, dans la limite du Smic annuel. Une fois entré dans le logement, vous pouvez envoyer votre demande d’aide au logement à la Caisse d’Allocations Familiales. L’application CAF vous permet de suivre le traitement de votre dossier.

A lire également :  Comment faire pour se rétracter d'un achat immobilier ?

Selon le type de logement et votre situation familiale, vous pouvez bénéficier d’une des trois aides au logement suivantes : l’aide personnalisée au logement (APL) si vous louez un logement conventionné par l’Etat, l’allocation de logement familiale (ALF) si vous louez un autre type de logement et avez une personne à charge, ou l’allocation de logement à caractère social (ALS) si vous louez un autre type de logement, sans personne à charge.

Il faut savoir que :

  • Les aides au logement concernent tous les types de logements (logements CROUS, logements loués par des particuliers…).
  • Les étudiants boursiers peuvent recevoir une aide au logement dans tous les cas. Si vous logez en résidence universitaire CROUS, vous devez joindre l’attestation délivrée par le CROUS pour que votre demande d’aide au logement soit traitée par la CAF.
  • Les revenus de vos parents ne sont pas pris en compte pour le calcul de l’aide au logement.
  • Si vous êtes boursier et salarié, vous pouvez percevoir une aide au logement. Le montant des revenus est sans conséquence tant que vous êtes sous le statut étudiant.
  • L’aide au logement est versée à partir du mois suivant la demande. Le premier paiement est le plus souvent effectué deux mois après l’emménagement.

Garantie Visale

Tous les étudiants âgés de 18 à 30 ans, sans conditions de ressources, peuvent bénéficier de la garantie Visale. Elle est gratuite et la demande se fait directement sur internet. Plus besoin de demander à sa famille de se porter garant pour louer quand on est boursier. C’est l’organisme Action Logement qui est caution pour toute la durée du bail et qui est sollicité en cas d’impayé.

A lire également :  Mandataire immobilier : quelles sont ses missions ?

Avance LOCA-PASS®

Action Logement propose un prêt à taux zéro pour régler le dépôt de garantie qui est demandé par le bailleur à la signature du bail et qui sert à couvrir d’éventuels dommages causés dans le logement. Le prêt ne peut pas excéder 1 200 € et il est remboursable en 25 mois maximum, sans intérêts ni frais de dossier.

Aide spécifique d’Action Logement pour les jeunes en formation en alternance

MOBILI-JEUNE® finance une partie du loyer (entre 10 € et 100 €) chaque mois pendant un an. Cette subvention s’adresse aux personnes de moins de 30 ans, en formation en alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) dans une entreprise du secteur privé.

Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL)

Le Fonds de Solidarité pour le Logement est dédié aux personnes qui rencontrent de grandes difficultés pour accéder à un logement. Le fonds peut leur venir en aide en réglant les premières dépenses (dépôt de garantie, premier loyer, assurance du logement, frais de déménagement) ou les loyers et factures impayés (factures d’énergie ou d’eau). Le dispositif est national mais chaque département est doté de son propre Fonds de Solidarité pour le Logement et a ses propres procédures et conditions d’éligibilité.

Aides locales

Les régions et les villes proposent des aides pour le logement étudiant et il ne faut pas hésiter à les contacter. Par exemple, la Ville de Paris offre une aide aux étudiants boursiers qui doivent trouver un appartement dans le parc privé parisien. L’AILE (aide à l’installation dans un logement pour les étudiants) varie de 500 à 1 000 euros. Elle permet de faire face aux frais d’installation dans le logement.

A lire également :  Focus sur marché immobilier à Crèvecœur-le-Grand