Actualités immobilières

Emménager sur Paris première couronne

immobilier paris

Investir à Paris est un enjeu de taille qui laisse peu de place aux petites fortunes. Avec des prix deux fois moins élevés, certaines communes aux alentours offrent un parfait compromis pour se loger ou investir. Paris première couronne est la nouvelle pépite qui offre une multitude de possibilités pour investir ou se loger. Découvrez notre analyse du marché immobilier dans cette zone.

Le marché immobilier Paris première couronne

Paris première couronne ou petite couronne est la zone autour de Paris. Elle désigne trois départements limitrophes que sont : les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93) et le Val-de-Marne (94). La première couronne compte à elle seule 4,5 millions d’habitants soit 37,7 % de la population de la région Île-de-France (Sources : INSEE – recensements 2014-2018, INSEE – Fichier localisé social et fiscal 2018).

Sans aucun doute, la crise sanitaire a eu un fort impact sur le marché immobilier dans toute la France et particulièrement autour de la capitale. Alors que les prix stagnent dans la capitale parisienne, ils s’emballent aux alentours principalement dans la petite et la grande couronne. La hausse des demandes et des prix dans la petite et la grande couronne est portée par les Franciliens à la recherche de plus d’espace à la suite des multiples confinements. En petite couronne, les prix ont progressé de 4,5% pour les appartements contre 5,6% pour les maisons.

A lire également :  Marché immobilier à Pignan en 2021

Dans les mois à venir, les spécialistes du marché immobilier prévoient une hausse des prix. D’ici la fin de l’année 2021, les appartements en première couronne devraient avoir une hausse d’environ 5,7% contre 5,4% pour les maisons. Si vous désirez investir ou habiter en première couronne, c’est le moment idéal pour commencer vos recherches.

 

Paris première couronne, une valeur sûre pour habiter ou investir dans la capitale

Deux facteurs essentiels font de la première couronne le compromis parfait pour habiter ou investir dans la capitale sans se ruiner : la proximité avec la capitale parisienne et le prix des logements deux fois moins chers. En effet, les villes de la première couronne sont très peu éloignées de la capitale Parisienne. Les transports permettent aux habitants de rejoindre très rapidement le centre de Paris pour y travailler ou profiter des nombreuses attractions. De plus, le projet du réseau de transport Grand Paris Express va désengorger les nombreuses communes de la première couronne.

Ces dernières années, la population en première couronne a connu une hausse de + 2,5 % contre 1,8 % en Île-de-France (Sources : INSEE – recensements 2014-2018, INSEE – Fichier localisé social et fiscal 2018). C’est une zone en plein développement et les possibilités d’investissement sont multiples. La population y est jeune avec plus d’un jeune sur 4 âgé de moins de 20 ans. Cette jeune population constitue une opportunité pour les jeunes actifs ou jeunes Franciliens. Alors qu’il faut débourser en moyenne 9570 € /m2 à Paris, les prix sont deux fois moins chers en première couronne soit en moyenne 5000 € /m2. A ce prix, l’investissement est plus accessible.

A lire également :  Vices cachés en immobilier : qu'est-ce que c'est ?

 

Les villes les plus porteuses en première couronne

Plusieurs villes sont propices à l’investissement dans la petite couronne. Saint-Ouen, Romainville, Fontenay-Sous-Bois, Villejuif ou encore Nanterre. Sous l’impulsion de la mairie, la ville de Saint-Ouen se rénove et séduit davantage les franciliens à la recherche d’un cadre de vie agréable et proche de la capitale. Le prolongement de la ligne 14 et la nouvelle ligne qui s’arrêtera à la gare RER permettra de désengorger davantage cette ville.

Fontenay-Sous-Bois ou encore la mini défense de l’est parisien est déjà desservie par deux gares RER et est également concerné par le projet Paris Grand Express qui devrait rajouter des stations. Les prix commencent à grimper et ils ne seront par stoppés par les nombreux projets neufs.

Villejuif quant à lui est déjà desservi par 3 stations de métro sur la ligne 7 et le prolongement de la ligne 14 et l’ouverture de la ligne 15 permettrait de rejoindre la défense en 26 minutes. Que demander de plus ?