Actualités immobilières

Faut-il repeindre un logement en location avant de déménager ?

peindre murs logement avant etat des lieux sortie

Si vous êtes locataire, il est important d’accorder une grande attention à l’état des murs, notamment au moment de l’état des lieux de sortie. En effet, des murs en mauvais état pourraient dans certains cas, vous coûter une partie ou l’intégralité de votre caution. Faut-il repeindre le logement avant de le quitter ? Cet article vous aidera à y voir plus clair.

Quels sont les travaux qui doivent être réalisés par le propriétaire?

Vous n’êtes pas obligés de repeindre le logement dans toutes les situations. La loi du 6 juillet 1089 stipule que les frais liés à la vieillesse du logement ne sont pas à la charge du locataire. De manière générale, lorsque les dégradations dans un logement sont dues à l’usure de celui-ci, cela ne peut pas être considéré comme une dégradation commise par le locataire.

Ainsi, si les murs de l’appartement ont jauni ou qu’ils sont défraîchis à cause de la vétusté du logement, alors cela ne relève pas de la responsabilité du locataire et les travaux de réhabilitation sont à la charge du propriétaire.

Quels sont les travaux à la charge du locataire ?

En revanche, selon la loi du 26 août 1987, le locataire doit s’assurer du “maintien en état de propreté” du logement et donc de ses murs. Ainsi, si les dégradations des murs sont apparues durant la durée de location et qu’elles ne relèvent pas de l’usure naturelle du logement, le locataire en est responsable et il devra prendre en charge les réparations locatives et les éventuels travaux de peinture avant de rendre son logement.

A lire également :  Mettre un bien immobilier en location à Aubervilliers

À la fin du bail, l’état des lieux de sortie sera comparé à l’état des lieux d’entrée afin de voir si des dégradations supplémentaires sont constatées dans le logement. Si c’est le cas, le propriétaire peut exiger des dédommagements afin de couvrir les frais de réhabilitation du logement. Dans ce cas, la caution ne sera pas rendue en intégralité au locataire.

C’est pourquoi il est important de veiller à l’entretien de votre appartement et notamment des murs tout au long de la durée de location. Nous vous conseillons également d’être vigilant au moment de l’état des lieux d’entrée afin de bien identifier les éventuelles dégradations déjà présentes avant votre arrivée de manière à ce qu’elles ne puissent pas être reprochées au moment de votre sortie.

Si vos murs sont tâchés ou abîmés alors il faudra vous assurer de bien les nettoyer avant votre départ. C’est pourquoi il est important de prendre soin et de surveiller l’état des murs tout au long de votre bail. N’attendez pas le dernier moment et faites disparaître les tâches dès lors que vous constatez leur apparition.

Au moment de votre départ, si les dégâts sont minimes, un dernier nettoyage devrait suffire à rendre un logement avec des murs en parfait état. Mais si les taches sont vraiment trop importantes et qu’elles ne partent pas au nettoyage, il faudra repeindre les murs. Vous pouvez choisir de le faire vous-même ou faire appel à un artisan. Vous devrez également prendre soin de reboucher tous les trous que vous avez fait durant votre bail.

A lire également :  Le marché immobilier en Corse : où acheter sur l'Ile de Beauté ?

Quelques astuces pour bien nettoyer ses murs

Voici quelques conseils qui vous permettront de nettoyer vos murs sans trop d’efforts et à moindres coûts. Cela vous permettra d’aborder votre état des lieux de sortie de manière sereine et de récupérer votre caution sans problème.

Prenez soin de contrôler régulièrement l’état de vos murs. Vous pouvez nettoyer les taches les plus minimes avec de l’amidon. Il vous suffit de frotter une rondelle de pomme de terre à l’endroit où le mur a été sali. Passez ensuite un chiffon humide sur la tache.

Si vous êtes confrontés à des taches plus tenaces comme des traces de feutres dans la chambre de vos enfants ou encore des taches de vin rouge dans le salon, vous pouvez utiliser de la crème à récurer. Si cela ne suffit pas et que les tâches sont très incrustées, tamponnez-les avec de l’ammoniaque. Vous pouvez également utiliser de l’alcool ménager. Mélangez quelques gouttes d’alcool dans de l’eau savonneuse et frottez la tâche avec un chiffon humide.

Si vous avez des traces de colle sur vos murs et que vous n’arrivez pas à les décoller avec une spatule, utilisez de l’acétone que vous aurez appliqué sur un chiffon propre.

Si vous faites cela régulièrement, vous n’aurez besoin que d’un petit nettoyage avant votre départ. Diluez un peu de lessive de soude dans de l’eau claire, passez une paire de gants et frottez vos murs de bas en haut à l’aide d’un chiffon pour leur redonner de l’éclat ! Veillez toujours à bien aérer la pièce après l’utilisation de produits chimiques et toxiques.

A lire également :  Versement des APL au propriétaire : quel fonctionnement ?