Actualités immobilières

Installation dans votre nouveau lieu de vie : comment changer d’opérateur Internet ?

Changer d'opérateur d'internet déménagement

Parmi les nombreuses formalités à faire lors d’un déménagement, il y a parfois la souscription d’un nouveau contrat box, voire le changement d’opérateur Internet. Il peut alors être difficile de se retrouver parmi les démarches de résiliation et de souscription, surtout quand cela s’additionne à toutes les autres obligations administratives. On vous aide à y voir plus clair dans cet article.

Comment changer d’opérateur Internet ?

Changer d’opérateur Internet peut être motivé par diverses raisons : payer moins cher, bénéficier d’une connexion plus rapide, ou encore profiter d’un service proposé par un autre opérateur.

Les experts du site fournisseur-energie.com vous recommandent donc d’examiner les offres les plus intéressantes pour vous avant de souscrire un contrat pour votre nouveau lieu de vie, ainsi que de se renseigner sur les opérateurs et les technologies disponibles chez vous (éligibilité à la fibre par exemple).

Pour changer d’opérateur Internet, deux options s’offrent à vous :

  • Utiliser la portabilité, c’est-à-dire conserver votre numéro de ligne fixe. Dans ce cas, c’est le nouveau fournisseur qui s’occupera de résilier votre contrat. Pour cela, il faudra seulement obtenir le numéro RIO (relevé d’identité opérateur) en appelant le 3179.
  • Si la portabilité est impossible (et cela est fréquent dans le cadre d’un déménagement), il vous faudra envoyer une lettre de résiliation en recommandé avec accusé de réception à votre opérateur, en l’ayant préalablement informé par un préavis informel (appel ou formulaire en ligne). L’opérateur doit alors mettre fin à votre contrat dans un délai de 10 jours suivant la réception de ce courrier.
A lire également :  Qui doit effectuer l'entretien du hall d'entrée en location ?

Simultanément à ces démarches, veillez à renvoyer le matériel que vous avez loué à votre opérateur (box, décodeur TV…) en les restituant par voie postale, ou directement en boutique selon les cas.

Pour éviter une coupure d’Internet durant le changement d’opérateur, les spécialistes de fournisseur-energie.com vous conseillent de souscrire la nouvelle offre quelques jours avant de résilier l’ancienne.

Combien coûte le changement d’opérateur Internet ?

Le changement d’opérateur Internet peut être coûteux s’il n’est pas réalisé dans les règles. Il vous faut donc prêter une attention particulière aux délais et aux garanties.

Les frais de résiliation

Votre ancien opérateur vous facturera des frais de résiliation, prévus dans le contrat : une cinquantaine d’euros pour un abonnement fibre ou ADSL.

Pour les offres avec engagement, si vous rompez la période d’engagement avant son terme, vous serez aussi redevable d’une certaine somme correspondant à l’intégralité des mensualités restant dues jusqu’au 12e mois, et 25 % d’entre elles du 12e au 24e mois (dans le cas d’un engagement de 24 mois).

Cependant, si vous pouvez justifier d’un “motif légitime” (déménagement à l’étranger ou si l’opérateur n’est pas capable de proposer le même service là où vous déménagez), il est possible de réaliser une résiliation sans frais.

Les frais de souscription

Le site fournisseur-energie.com relève que les nouveaux opérateurs remboursent souvent les frais de résiliation de leurs nouveaux clients, dans la limite de 100 € ; il est pour cela nécessaire de leur envoyer certains éléments, comme les factures.

De plus, le dépôt de garantie de votre ancienne offre vous sera normalement remboursé dans les 10 jours, et vous devrez en souscrire un autre pour le matériel de votre nouvelle offre. Lors de la souscription, vous devrez également renseigner vos coordonnées bancaires pour le prélèvement mensuel de l’abonnement.

A lire également :  Le 8ème arrondissement de Marseille : un secteur prisé

Vous pouvez retrouver les règles et subtilités de résiliation d’un contrat d’opérateur Internet ici.