Actualités immobilières

6 astuces pour réussir et rentabiliser son investissement locatif

Réussir et rentabiliser son investissement locatif

Envie d’un complément de revenus ? Besoin de rentes locatives ? Investir dans la pierre sera toujours une valeur sûre. Mais comment mettre en location et faire fructifier votre premier investissement ? Quelles sont les astuces pour réussir ? Comment optimiser son rendement ? Faisons ensemble le point pour louer sans difficulté un bien rentable.

Astuce n°1 : l’emplacement géographique est roi

Il est crucial de réaliser une étude de marché avant de choisir la ville de votre futur bien. La croissance de la population doit être au rendez-vous pour pérenniser votre investissement. La zone géographique cible doit également être pourvue de toutes les commodités habituelles. Ensuite vous devez analyser le marché, connaître le montant moyen des loyers environnants, le taux des logements vacants et également analyser si la demande locative est forte.

Astuce n°2 : détachez-vous de votre investissement

Ici vous n’achetez pas votre résidence principale et devez donc être un minimum détaché affectivement du bien. Prenez de la distance émotionnelle sans pour autant vous désintéresser complètement du bien. Restez plutôt centré sur votre objectif premier soit trouver un investissement rentable pour le louer et non y résider. Votre logement doit avant tout plaire aux futurs locataires.

Astuce n°3 : valoriser votre investissement

Afin de réduire la vacance locative de votre bien nous vous invitons à réaliser des travaux de rénovation. Cette valorisation aura également un impact sur la rétention locative. Dans cette optique, n’hésitez pas à collecter les avis des locataires sortants pour améliorer le confort de votre bien. Une partie de ces travaux peut de plus être déduite fiscalement. Pensez également au fil du temps à revaloriser votre loyer. Et pour ouvrir le champ des possibles, diversifiez votre offre locative avec des possibilités de colocation ou de location meublée.

A lire également :  Focus sur marché immobilier à Crèvecœur-le-Grand

Astuce n°4 : assurer vos arrières

Souscrire une garantie locative est le premier pas pour assurer ses arrières. Cette assurance vous assure le versement des loyers en cas d’impayés. Elle représente en moyenne 2 % de vos loyers. Se protéger c’est également s’offrir le choix d’un locataire sérieux. N’hésitez pas à lui demander certains justificatifs et vérifier ainsi sa solvabilité. Vous pouvez également dans certains cas demander une caution solidaire. Prenez également des précautions vis-à-vis du promoteur en vérifiant sa réputation.

Astuce n°5 : maîtriser vos coûts d’investissement

Vous pouvez renégocier votre crédit lors d’un rachat de crédit et ainsi obtenir un taux d’intérêt plus avantageux. N’hésitez pas également chaque année, à date anniversaire de votre contrat d’assurance emprunteur à faire jouer la concurrence. Vous pouvez ainsi souscrire à une offre plus avantageuse ou renégocier le montant annuel de votre cotisation. La loi Sapin vous y autorise alors ne manquez pas cette occasion supplémentaire de maîtriser vos coûts d’investissement. Ces derniers peuvent également être contrôlés par une maîtrise du budget relatif aux charges communes. Il vous suffit d’être présent aux assemblées générales et de veiller sur le budget de la copropriété. Enfin, vous pouvez réaliser une économie sur votre assurance propriétaire non-occupant en la renégociant.

Astuce n°6 : déléguer la gestion locative

N’hésitez pas à confier cette gestion locative à une agence immobilière. Elle vous permettra d’optimiser votre rendement contre 5 à 10 % des loyers charges comprises. Ces frais sont d’ailleurs déductibles de vos revenus fonciers. L’agence immobilière s’occupe de tout même des impayés à recouvrir et vous n’avez plus qu’à toucher votre complément de revenus en toute sérénité.

A lire également :  Quelles sont les obligations du propriétaire dans un contrat de location vide ?

Un investissement rentable : comment le calculer ?

Votre bien est enfin en location et vous aimeriez savoir si ce dernier est rentable. Utilisez la formule suivante pour calculer la rentabilité brute de votre bien en pourcentage :

Rentabilité locative brute = loyer mensuel X 12 X 100 / Montant d’acquisition du bien

Et si vous voulez sécuriser vos revenus locatifs, la diversification de votre patrimoine immobilier est à envisager. Vous pourrez ainsi faire face à d’éventuels imprévus comme des impayés de loyers sur l’un de vos biens. Les autres investissements prendront le relais. Alors n’attendez plus et contactez une agence immobilière pour enfin débuter l’aventure, celle de l’investissement locatif.