Actualités immobilières

L’immobilier à Perpignan en 2021 : quelles opportunités ?

Perpignan

Souvent citée comme étant la grande ville la plus au sud de la France, Perpignan est avant tout une cité méditerranéenne proche de la frontière espagnole. Ni ville portuaire ni station touristique, Perpignan peut sembler être une commune bien à part. Mais ses prix immobiliers attractifs, associés à une bonne situation géographique, peuvent convaincre les Français d’y investir.

Immobilier à Perpignan, cité méridionale et frontalière

4ème ville d’Occitanie, Perpignan s’impose comme le chef-lieu de département des Pyrénées Orientales, avec pas moins de 120 000 habitants. Son paysage urbain compte de nombreux bâtiments hérités de l’époque médiévale, entre France et Catalogne, formant un patrimoine civil et militaire remarquable. On citera parmi eux le Castillet, le Palais des Rois de Majorque, mais aussi son Hôtel de Ville du début de l’ère moderne.

Il s’agit d’une ville fleurie, avec de nombreux parcs et jardins municipaux, dispersés dans chacun de ses 5 quartiers. Elle constitue également un pôle d’enseignement régional, avec son Université de 10 000 étudiants. Étape logique sur la route entre Montpellier et Barcelone, Perpignan dispose de solides réseaux de transport, porté en premier lieu par les autoroutes A7 et A9. Elle bénéficie du réseau de bus départemental, lequel propose des tickets à 1 euros, l’idéal pour parcourir la ville à moindres frais.

Perpignan affiche cependant un important taux de chômage (près d’un quart des 15-64 ans), qui peut nuire à son attractivité. Néanmoins, la proximité avec la Mer Méditerranée et la station de Canet-Plage constitue un avantage indéniable.

A lire également :  Qu'est-ce qu'une procuration pour vente immobilière ?

Quels prix immobiliers à Perpignan ?

Perpignan peut compter sur le faible coût du mètre carré communal (1650 euros selon Seloger.Com) pour espérer séduire de nouveaux habitants. Le baromètre Meilleursagents.com estime la moyenne des prix au m² à Perpignan proche des 1500 euros à la vente. Ces valeurs restent toutefois bien inférieures à la moyenne régionale. Contrairement à la plupart des grandes villes de France, Perpignan connaît une diminution de ses prix immobiliers, avec -3,3% sur 2 ans et -2,2 % en un an.

D’un point de vue géographique, Perpignan est une commune très étalée, d’une superficie supérieure à celle de Bordeaux. Elle présente une division en 5 quartiers, autour du centre ancien, relativement conforme au niveau du prix au m² à la moyenne communale. Le quartier nord apparaît comme le plus accessible, en-dessous de la barre de 1500 euros/m², tandis que le quartier sud propose des espaces aussi bien coûteux (St Gaudérique) que bon marché (Vertefeuille).

C’est dans le quartier est que l’on retrouve le secteur le plus onéreux de la ville, le long de la route qui relie Perpignan au Canet-Plage. D’autres espaces chers, à plus de 2300 euros/m², sont à relever dans le quartier ouest, à St-Charles et Catalunya.

Quels biens immobiliers rechercher à Perpignan ?

La grande majorité des particuliers désirant acheter un bien à Perpignan recherchent une résidence principale (seulement 3% de secondaires). Généralement, les maisons coûtent de 300 à 500 euros plus cher au mètre carré qu’un appartement. Un appartement à vendre à Perpignan se négocie entre 1400 et 1500 euros/m². Plus de la moitié des logements sont de taille moyenne, soit de 3 ou de 4 pièces.

A lire également :  Aides au logement pour les étrangers : comment ça marche ?

Bien que l’immobilier demeure très accessible pour une ville importante, pas moins de 55% des habitants sont locataires de leur résidence principale. Ainsi, vous pourriez vous tourner vers cette option, ou bien chercher un appartement a vendre à Perpignan pour l’ouvrir ultérieurement à la location.