Actualités immobilières

Corse : un choix judicieux pour investir dans l’immobilier

investir immobilier corse

L’Île de beauté ne tient pas son surnom de nulle part. Partout encensée pour la beauté de ses paysages, la Corse fait chaque année rêver de nombreux vacanciers à la recherche de plages paradisiaques et d’un climat méditerranéen. Cet attrait touristique est le véritable moteur de la Corse, ce qui peut la rendre très attirante aux yeux d’un investisseur immobilier, que ce soit pour l’achat d’une résidence (principale ou secondaire), ou pour de l’investissement locatif. Si l’idée vous séduit, voici quelques points qui pourraient vous aider à sauter le pas et à contacter une agence immobilière à Ajaccio, Porticcio ou leurs environs pour investir en Corse.

La Corse, un marché de l’immobilier très attractif

Commençons par mettre à mal une idée reçue qui a la vie dure : il ne faut pas obligatoirement être un natif pour acheter un bien immobilier en Corse. En effet, cette contrainte était souhaitée par l’Assemblée locale dans le but d’empêcher une flambée des prix du marché, mais jugée contraire au droit de la propriété et à la liberté d’établissement de tout citoyen européen, elle reste aujourd’hui inapplicable. Il est donc tout à fait possible pour un français habitant en métropole d’accéder à la propriété en Corse, sans pour autant risquer de voir sa maison réduite en cendres par les insulaires.

De plus, il serait dommage de passer à côtés des magnifiques paysages de l’Île de beauté sachant que les prix de l’immobilier, bien qu’ils fluctuent suivant la zone concernée, sont en moyenne 30% moins élevés que sur la Côte d’Azur. La flambée des prix, tant redoutée par les corses, reste en effet bien plus modérée qu’attendu. Ainsi, le prix moyen d’un appartement en Corse est de 3000€ le mètre carré, 3075€ pour une maison.

A lire également :  Le secteur de l'immobilier à Lunel, pourquoi investir ?

Les avantages fiscaux de la loi Pinel pour acheter en Corse

Créée en 2015, la loi Pinel permet à l’acheteur d’un bien immobilier neuf de bénéficier d’une réduction fiscale s’il met son bien en location sur une période d’au moins six années. Ainsi, sont concernés par la loi Pinel les logements :

  • Achetés neufs
  • En Etat futur d’achèvement (VEFA)
  • Anciens avec travaux de remise à neuf
  • Faisant l’objet de transformation en logement

Il faut savoir que l’engagement locatif peut aller de six à douze années et faire bénéficier à l’acheteur d’un crédit d’impôt maximum de 21%. De plus, le loyer hors charges sera plafonné à un montant précis suivant la zone. En Corse, les villes de la zone A, Abis et B1 pourront bénéficier du dispositif de la loi Pinel, ce qui ne sera pas le cas pour les zones B2 et C. Il est donc important de vérifier dans quelle zone se situe le logement que l’on souhaite acquérir.

Les zones les plus attractives pour investir en Corse

Les touristes, chaque année très nombreux à la période estivale, sont plus enclins à chercher des locations saisonnières sur le littoral corse, ce qui en fait une zone particulièrement intéressante où investir.

Ainsi, si le nord de la Corse concentre une grande partie de l’activité économique, le sud de la Corse n’est pas en reste, car c’est bien à Ajaccio et aux alentours que le besoin en logements est le plus important. De plus, la ville bénéficie de prix moins élevés que chez son homologue du sud la luxueuse Porto-Vecchio. Sachez toutefois que ces deux zones font partie de la zone A de la loi Pinel, elles représentent donc un investissement locatif avantageux.

A lire également :  Normes à respecter pour louer son logement : quelles sont-elles ?